28

Aspivix, le stérilet nouvelle génération !

La gynécologie, c’est de famille ! Alors que son père et son frère sont tous deux médecins, Julien Finci, lui, a choisi l’ingénierie. C’est tout naturellement que les deux jeunes acolytes, accompagnés d’un troisième co-fondateur, Mathieu Horras, se sont lancés dans le développement d’un instrument innovant, capable de changer la vie des femmes de manière radicale.

Un moyen de contraception qui fait peur

Aujourd’hui, 20% des femmes qui ont besoin d’un moyen de contraception se refusent un stérilet par peur de la douleur, car effectivement, on utilise aujourd’hui une pince tire-balle pour venir attraper l’utérus lors de l’intervention. Inutile de préciser que cette manipulation peut-être très désagréable pour la patiente, ce qui explique pourquoi la pose d’un stérilet est refusé par certaines d’entre elles. David Finci a alors demandé à Julien comment remédier à ce problème, et c’est là que l’idée d’une ventouse a germé dans leurs esprits !

Une innovation nommée le Carevix

Ce n’est pas tous les jours qu’un nouvel instrument médical est introduit sur le marché. Avec leur ventouse qui vient aspirer le col de l’utérus au lieu de l’agresser comme le ferait la pince, la team d’Aspivix a dû procéder à divers essais et études cliniques avant de pouvoir convaincre à la fois les investisseurs, les médecins et les patientes que le Carevix peut faciliter la pose du stérilet. Cet instrument devrait être commercialisé courant 2022 !