25

EPFL Rocket Team : vers l’infini et au delà !

Des futurs ingénieurs la tête dans les nuages. Qui n’a jamais rêvé de lancer sa propre fusée spatiale? Une idée farfelue mais devenue possible grâce à une association de futurs ingénieurs geek passionnés d’aérospatial.

La team sacrée championne d’Europe

L’EPFL Rocket Team a été fondée en 2016 par des étudiants – comme tu l’avais deviné, de l’EPFL, mais aussi d’autres écoles – qui désiraient mettre en pratique leurs compétences théoriques dans un projet concret. Du coup, il se sont fixés le challenge de participer à la plus grande compétition internationale de lancement de fusées, la Spaceport America Cup, quis se déroule chaque année aux US. Depuis, l’association s’est étoffée et a développé de nombreux projets. Elle vient même d’être sacrée championne d’Europe dans la compétition de lancement de fusée EuRoc 2021, organisée par l’agence spatiale portugaise.

Du made in Schwiiz dans l’espace

Lors de sa création, l’association s’est fixée pour objectif de concevoir et lancer chaque année une fusée transportant une expérience scientifique à une altitude de plusieurs kilomètres lors d’une compétition internationale. Au total, ce sont maintenant plus de 200 membres actifs qui se réunissent pour donner vie à des prototypes aux noms souvent bien de chez nous. Fusée Matterhorn, Bella Lui ou Eiger avec leur logo montagneux, l’équipe Suisse est se place au niveau international. C’est en 2018, alors qu’elle gagne la Spaceport America Cup, que la team développe ce projet avec une vision sur le long terme. Les futurs ingénieurs travaillent ainsi en tenant compte des mêmes contraintes temporelles, financières et techniques que celles qu’elle rencontrera dans sa future carrière.

Une compétition internationale par année

La Spaceport America Cup, c’est pas n’importe quel premier challenge. C’est la plus grande compétition de fusées pour étudiants au monde. L’objectif est de propulser 4 kilos de charge utile à une altitude de plusieurs milliers de kilomètres dans le désert du Nouveau-Mexique, aux États-Unis. Ce n’est pas tout que de l’envoyer dans l’espace, encore faut-il penser à un système permettant de la faire atterrir sans se crasher, un peu à la manière des lanceurs de SpaceX.

L’EPFL Rocket Team est une initiative qui a été rendue possible grâce à des partenariats académiques et industriels et des sponsors de qualité.

Au total, jusqu’à aujourd’hui la team, dont 50% des étudiants sont en premier cycle et issus de 8 sections de 5 facultés de l’EPFL, a réalisé plus de 40 lancements de fusées avec 200’000 francs de budget annuel et remporté 5 compétition. Un décollage rapide qui continue sur une belle lancée.